sauter en parachute à plusieurs à Paris

Le parachutisme est une activité sportive à ne pas prendre à la légère. Seul un moniteur de parachute est disposé à encadrer une personne souhaitant faire l’expérience du saut magistral en chute libre. Amateur ou professionnel, la pratique de cette activité physique implique une passion et un courage à portée de main et devenir moniteur de parachutisme requiert davantage des qualités irrépréhensibles tant sur le mental que sur le physique.

saut en parachute avec un moniteur de parachutisme

Les formations pour devenir moniteur de saut en parachute

Pour entreprendre le métier de moniteur de moniteur de parachitsme, le candidat doit remplir certaines conditions de formation acquises au cours d’une certaine période dans un centre ou un organisme de formation spécialisée. D’emblée, le candidat doit avoir suivi un cursus de formation qui regroupe certaines spécialités et différents niveaux pour l’achèvement d’un cycle. Le premier cycle est clôturé par l’obtention du diplôme professionnel parachutiste BEES 1. Cette période est divisée en trois étapes dont une formation pour l’obtention du brevet de secourisme, le passage au tronc commun et la partie spécifique (dans cet ordre). Chaque étape est délimitée par un examen de validation (ou possession du brevet) puis le diplôme en question est empoché si l’impétrant a réussi à la composition finale de la partie spécifique. Le second cycle quant à lui, fonctionne dans le même sens, mais il a fallu obtenir le BEES 1 depuis deux ans pour accéder au BEES 2. Si le candidat possède un BEES 1 et désire aborder une formation de haut niveau (pour les professionnels de haut niveau), il poursuit son cursus en tronc commun et le termine à la partie spécifique pour enfin obtenir son diplôme BEES 2. Les troncs communs peuvent intéresser des candidats libres dans la mesure où ils suivent des cours de soir ou à distance ou encore au cours d’une formation de quelques semaines dispensée par Jeunesse et Sports. Ces parties communes doivent inclure des matières communes à toutes les activités sportives entre autres la psychopédagogie, l’anatomie physiologie, l’éducation…Le candidat doit remplir d’autres conditions supplémentaires pour être admis à la formation de moniteurs. Il doit être âgé de 18 ans et plus et sélectionné à l’issu d’un test de préformation. En plus de ces critères, les candidats ayant effectué plus de 300 sauts en parachute sont également éligibles.

Des spécialités au choix pour se former au métier d’instructeur de parachutisme

On mentionne que le BEES 1 se propose un enseignement spécialisé en chute libre à savoir le TRAD pour la progression traditionnelle et la PAC et le tandem pour la progression accompagnée. Cette spécialisation s’oriente généralement vers les techniques d’enseignement et celles du parachutisme. Le parachutisme en général suggère le saut sur un parcours total de 4000 m, l’ouverture de la voile se déclenchant à partir d’une altitude de 1000 m. La méthode traditionnelle repose sur un saut en solo avec ouverture automatique, tandis que les deux autres nécessitent l’accompagnement d’un ou deux moniteurs. La PAC peut évoluer vers un parcours en solo après quelques exercices appréciables. À l’issue d’une formation théorique relative à ces spécialités, le moniteur informe des préliminaires pour effectuer un saut, ainsi que les gestes indispensables au cours du vol et les actions et mouvements à adapter pour une précision d’atterrissage.

saut en parachute depuis un avion

Débuter par un stage pour compléter la formation

Le stage de formation comprend une partie théorique et une partie pratique. Au tout début, le cours est axé sur la théorie uniquement. Ensuite, le cours théorique est complété par quelques exercices de saut ou sur sol et s’en suit une période où les sauts et les pratiques au sol vont ensemble. Les jours suivants sont consacrés exclusivement aux sauts. Le stage PAC accorde une première projection avec accompagnement qui définira l’aptitude de l’élève au premier saut à 4000 m. Après ce test, il est libre de sauter à une fréquence qui lui conviendra sans être accompagné et peut exploiter les positions qu’il appréciera sur toutes les Drop Zones. En résumé, le déroulement de stage doit inclure trois phases à savoir la formation au sol, le premier saut et la phase de progression.

Des personnes qualifiées pour être moniteurs de saut en parachute

Dans le cadre d’un apprentissage de saut en parachute, de nombreuses personnes offrent les possibilités de former des gens pour ce type de discipline ou alors, aspirent à devenir moniteurs. À ce niveau, le professionnalisme est exigé pour l’exercice de cette fonction ou tout au moins, le moniteur en question doit justifier d’un profil convaincant. C’est pourquoi le recrutement d’un tel élément passe la plupart du temps par une sélection rigoureuse qui fait le point sur quelques critères bien approfondis. Mais cela ne doit pas signifier que l’amateurisme n’est pas autorisé dans ce sport, car il existe un bon nombre de personnes qui n’en font pas forcément leur métier, mais sont pourtant habilité à encadrer des apprentis et qui le font d’ailleurs très bien. Alors si eux y parviennent, pourquoi pas les personnes qui souhaitent réellement le devenir ? Mais comment devenir moniteur de saut en parachute professionnel ? Comme on l’a évoqué plus haut, le candidat doit acquitter une formation spécifique à la fin de laquelle une licence de parachutisme professionnel lui est attestée. La délivrance du brevet peut lui valoir une qualification d’instructeur au sol et en vol valable pour une durée de deux ans renouvelables. Cette capacité lui vaut l’attribution d’une licence de parachutiste professionnel à un exige quelques conditions bien définies.

Les particularités de la profession d’instructeur de parachutisme

Le métier d’un formateur de saut en parachute exige beaucoup de finesse et des compétences accrues. Il doit avoir une attitude rassurante envers ses élèves et leur transmettre le maximum d’expériences pour que ces derniers soient parfaitement accomplis lors de leur exploit. Par ailleurs, les qualités requises pour devenir moniteur en vol libre s’orientent vers la connaissance du milieu et du matériel puis celles des techniques de chute. Il doit se soumettre aux règles de sécurité qu’imposent l’exercice de son métier et est disposé à agir dans les interventions de secours. En plus de son sens de la pédagogie, il doit être apte à coordonner les démarches d’enseignement puis à piloter des projets. Par ailleurs, un moniteur justifiant d’une bonne condition physique et d’une autonomie est approuvé pour mener à bien sa fonction.

Dans le vidéo ci-dessus on se rend compte des difficultés auxquels peuvent être confrontés les moniteurs de parachutisme. En effet, on voit que le client qui ne coopère pas et ne respecte pas les instructions met en danger à la fois sa vie et celle du moniteur qui l’accompagne. Avoir les bons réflexes et savoir prendre des initiatives pour se sortir d’une situation périlleuse sont donc des qualités indispensables pour devenir professeur de parachutisme.

Une multiple implication dans les différents domaines du métier de moniteur de parachute

Envers ses élèves et dans son centre de parachutisme, le moniteur de parachutisme se charge d’organiser les séances de saut, de renseigner et d’apprendre à ses élèves les techniques de saut et l’usage du matériel, de les assister au moment des projections en l’air et au sol, d’entrer en action lors des accidents ou en cas de défaillances techniques, d’ordonnancer toutes les activités liées à la formation et responsabiliser les acteurs intervenants.

Des emplois à pourvoir dans et en dehors des activités de parachutisme

Parmi les débouchés, on trouve notamment l’éducation sportive, la direction technique d’une école de parachutisme, les emplois saisonniers dans les stations balnéaires en tant que moniteur de saut en parachute, etc. Depuis un poste basique jusqu’à une nomination plus avancée, certains employeurs engagent souvent un instructeur de parachute, un moniteur de chute libre ou un porteur tandem. D’autres responsabilités peuvent advenir de sa profession de parachutiste en dehors de la haute saison et porter sur des domaines et secteurs connexes tels que le secourisme, le ski, l’hôtellerie, etc.

moniteur de parachutiste

Le salaire du moniteur de parachutisme

Un moniteur de saut en parachute professionnel est généralement bien payé. Il touche en moyenne 1950 €/mois avec indemnités comprises. Pour les ventes de prestations, un parachutiste professionnel peut encaisser jusqu’à 280 € pour une seule séance. Le moniteur indépendant quant à lui, est rémunéré en fonction du travail accompli. L’enseignement théorique lui rapporte 150 € par jour, mais il peut gagner plus avec la pratique.

24 réponses
  1. Enzo
    Enzo dit :

    Bonjour,
    Je suis en première ES et j’aimerai savoir quelle orientation suivre après l’obtention de mon bac pour devenir moniteur de saut en parachute, faut-il aller directement dans une école ,si oui, lesquelles ?

    Cordialement Enzo

    Répondre
    • aubeparachutisme
      aubeparachutisme dit :

      Bonjour Enzo,

      Pour savoir si cette orientation professionnelle te plais, le mieux est de commencer par faire un saut d’initiation voir passer la PAC.
      Après renseignes toi directement à la Fédération Française de Parachutisme, ils te dirigerons pour cela ;)

      Sportivement

      Répondre
  2. Julien
    Julien dit :

    Bonjour,

    Je viens de passer ma PAC et ces un rêve depuis gamin, à ce jour je suis dans la possibilité de faire une réorientation professionnelle et j’aimerais énormément devenir moniteur mais je ne sais par ou commencer…. Je voudrais bien de l’aide et je suis dans l’optique que quand on veut tout est réalisable, pourriez vous m’aider à ce sujet?

    Bluesky

    Répondre
    • aubeparachutisme
      aubeparachutisme dit :

      Bonjour Julien,

      Pour prendre connaissance de cette orientation professionnelle l’idéale est de contacter directement la fédération française de parachutisme, ils te guideront.
      Bon courage à toi ;)
      Bluesky

      Répondre
  3. niels
    niels dit :

    Bonjour , un moniteur parachutiste peut – il exercer son metier toute l’année ou faut-il qu il se trouve un deuxième métier pour certaines saison plus froide ?

    Répondre
    • aubeparachutisme
      aubeparachutisme dit :

      Bonsoir, il peut exercer son métier toute l’année si il trouve un contrat l’hiver dans les centres ouverts pendant cette période, par exemple à l’étranger. sinon ce sont des contrats saisonniers.

      Répondre
  4. Julie
    Julie dit :

    Bonjour, un parachutiste peut travailler au même endroit y compris en hiver, ou est il obligé d’être muté vers un autre endroit pendant cette période ?
    Merci d’avance pour votre reponse.

    Répondre
  5. Sullivan Doh
    Sullivan Doh dit :

    Bonjour, j’ai réalisé ma pac cet été et je bouillone pour ressauter depuis. J’en viens même à considérer a faire une reorientation professionnelle. J’ai 2 questions: quand vous dites que ça prend au minimum 3ans, a quelle fréquence faut il sauter, faut il consacrer ces 3 ans juste à ça? Et auriez vous une fourchette de prix en terme de budget investi jusqu’à l’obtention de la professionalisation?

    Répondre
  6. Robin
    Robin dit :

    Bonjour, combien est rémunéré un parachutiste vidéoman ? Celui qui filme les sauts en tandem par exemple ? Combien de temps faut-il pour le devenir ?
    Et combien est rémunéré un porteur tandem ?

    Répondre
    • aubeparachutisme
      aubeparachutisme dit :

      Bonjour,

      Il faut commencer par le début, faire une PAC, (progression accompagné en chute), progresser, faire 1000 sauts minimum, se présenter aux tests techniques pour rentrer en formation et trouver une école qui veuille bien t’accepter en tant que stagiaire. Tous ça te demandera minimum 3 ans si tu te débrouille bien!

      Répondre
  7. lucas
    lucas dit :

    Bonjour,
    quelles écoles peuvent nous faire bénéficier de cette formation de minimum 3 ans ?
    Combien coûte l’école ? les 1000 jumps y seront compris ou faut-il les payer à part ?
    Merci

    Répondre
  8. Decleves
    Decleves dit :

    Bonjour passionné de sensation forte mon rêve et de devenir moniteur parachutiste.
    J’ai actuellement 25 ans sportif et j aurai voulu savoir comment faire pour réussir à devenir moniteur parachutiste.
    Cordialement maxime

    Répondre
    • aubeparachutisme
      aubeparachutisme dit :

      Bonjour,

      Il faut déjà commencer par faire un stage de débutant pour pratiquer en loisir, avoir 1000 jumps mini et s’inscrire en formation au sein d’une école comme la notre par exemple?
      Pour tout ça tu peux compter 3 ans minimum!

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.