Âgé de 55 ans , Marc Kopp, atteint d’une sclérose en plaque, s’est récemment posé à 5000 m après un saut en parachute à plus de 10000 m au dessus de l’Everest. Il devient le premier handicapé à avoir sauté sur les flancs du Mont Everest « Je suis très heureux. Épuisé mais heureux ! « 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.