pere guillaume soury lavergne devant son abbaye

Un saut en parachute pour récolter des fonds

Le Père Guillaume brave sa peur pour rénover son abbaye. En charge de l’abbaye de Marcilhac-sur Célé (Lot) depuis cinq ans, le Père Guillaume SOURY-LAVERGNE se donne pour mission de sauver cet édifice âgé de plus de mille ans.
L’urgence est de trouver 50 000 euros pour la rénovation d’un orgue victorien de 1886 offert par une paroisse du Yorkshire (Grande Bretagne).

Le centre de parachutisme de Cahors s’en mêle

Le Père Guillaume lance son appel aux dons initial sur France3 Midi Pyrénées en mars 2015 suivi d’une collecte sur Credifunding.fr.
Le centre de parachutisme de Cahors met alors le Saint homme au défi: une aide à la collecte contre son saut en parachute.
La récompense du saut en parachute est fixé à 25 000 euros: la cagnotte doit les atteindre pour «faire sauter l’Abbé».
Le site Credofunding récolte également 39 300 euros à la fin du projet.
Viennent enfin s’ajouter les 30 000 euros d’aide de l’état et des collectivités locales.

Le 17 juillet 2015, pour les 50 ans du centre de Cahors, tel un cadeau des cieux, le Père Guillaume réalise son bapteme en parachute et réunit ainsi les fonds nécessaires pour restaurer son abbaye.

source de l’article : https://www.francetvinfo.fr/culture/le-cure-parachutiste-a-reuni-la-somme-pour-commencer-a-restaurer-son-abbaye_1050693.html

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.